Le peuplement des îles

C'est la tradition orale qui nous a transmis les renseignements sur l'origine du peuplement des Iles de la Polynésie : Les premiers polynésiens venaient d'Asie du Sud-Est grâce aux pirogues qui avaient la faculté d'être dirigées tout en remontant au vent. Tout ce peuplement de la Polynésie s'est étalé sur plusieurs siècles.

 

Les anciens polynésiens avaient une grande connaissance des mouvements des astres, et des vents, ils savaient notamment s'ils étaient à proximité d'une terre simplement par le sens et la forme des vagues par rapport au vent.

 

La musique et la danse

Les « Heivas », c'est à dire les fêtes, sont fréquentes et ce depuis très longtemps. Très sportifs et fiers les polynésiens pratiquaient de nombreuses activités sportives telles que le surf, la lutte, le javelot ou le tir à l'arc. Mais aucune de ces activités n'étaient aussi excitantes pour les tahitiens que la danse. A Tahiti, on danse pour manifester sa joie, pour accueillir un hôte, pour implorer les dieux, pour défier un ennemi, etc. Toutes les raisons sont bonnes pour danser !

 

Tout le monde pouvait danser, homme, femme, enfant à conditions que la prestation soit à la hauteur de son rang. Certaines danses ne devaient se passer que la nuit et pour certaines même, les danseurs devaient être nus. C'est ces tenues et l'aspect érotique de certaines danses qui devaient choquer les premiers européens. Les missionnaires protestant y virent un spectacle immoral et démoniaque. C'est pourquoi en 1820 un article de loi viendra même interdire toute forme de danse lascive et nue. Il faudra alors attendre près d'un siècle pour que l'on voit à nouveau des danseurs et danseuses au buste nu.


 
 

logo_MDLP2

tahiti_3