Gaugin

De nos jours on ne peut pas dissocier les noms de Gauguin et de Tahiti. Ce n'est pourtant que par hasard qu'il se retrouve à Tahiti, puisque Gauguin de devait partir à Madagascar.

Très vite Gauguin se lasse de la capitale, ou il ne peint que des portrait de la bonne société, ce qui l'agace rapidement. Il décide alors de peindre de vrais tahitiens. C'est à Mataiea, à 40 km de Papeete (tout de même 6 heures de voiture à l'époque) qu'il peindra ses plus célèbres toiles.

Très rapidement des problèmes de santé et d'argent l'obligent à demander de l'aide au ministre des colonies pour pouvoir rentrer en France avec 66 toiles sous le bras. Sa peinture provoque un véritable scandale.

Grâce à un héritage providentiel, Gauguin peut retourner s'établir à Tahiti 2 ans plus tard. Très vite sa santé se dégrade à nouveau, ainsi que ses finances. Il fait même une tentative de suicide.

Ce n'est que 4 années plus tard que Gauguin part enfin vivre son vieux rêve, s'installer dans les marquises. Il y passera 3 ans dans sa fameuse « maison-du-jouir », ou il passera son temps entre longues périodes de travail, débauche et conflits avec les religieux et les gendarmes de l'île.

Usé, fatigué, ne travaillant plus que sous morphine, Gauguin meurt le 8 mai 1903 à Atuona.

 


 
 

logo_MDLP2

tahiti_3